Balade - AS 470

Balade au pied du Mont

r0018178"Quand les mouettes ont pied, il est temps de virer !" C'est un dicton que l'on a mis en pratique aujourd'hui.

Aujourd'hui, pas de bouée à virer, pas de pavillons à guetter sur le bateau comité : navigation en mode balade pour deux 470 un peu fêlés. 

Fêlés, car il a fallu sortir du lit à 4h pour être sur la cale à temps pour la marée ! En effet, lorsqu'on choisit d'aller découvrir la baie qui abrite les plus grands marnags d'Europe, on se cale sur les horaires de la marée et on ne fait pas autrement.

But de cette sortie matinale : découvrir le Mont Saint-Michel depuis la mer, repérer les bons plans pour avant la nav' (cales de mise à l'eau, parkings), pour pendant la nav' (difficultés du plan d'eau) et pour après la nav' (hébergements, restauration) et se faire plaisir sur l'eau par la même occasion !

Marc et les frères Brisard ont eu l'inconscience de répondre présents à ma proposition malhonnête : lorsqu'on lit son mail, bien installé dans son fauteuil, l'horaire annoncé pique moins les yeux que lorsqu'on les ouvre pour de vrai au milieu de la nuit... Qu'à cela ne tienne, la bonne humeur est de rigueur et elle nous accompagnera tout au long de la balade. 

r0018142Donc départ vers 5h15 de Caen pour arriver à Saint Jean le Thomas où une cale semble propice à nous laisser embarquer vers des aventures nautiques. Le temps de descendre les bateaux des remorques, de les gréer et de se changer, Philippe, le jovial gérant de la paillote, avait préparé café et croissants chauds. Cela motive alors le premier changement de programme : on boude le café dans la thermos et on s'attable pour déguster le deuxième petit déjeuner. Tant pis pour l'horaire de départ... on laisse monter la mer, comme ça on tirera moins les bateaux sur le sable. 

Nous partons tout de même sur l'eau puisqu'on a fait la route pour ça. Le vent n'est pas très fort, le ciel est bas et gris mais semble se dégager peu à peu. Avec cette orientation et aidés du courant, nous devrions pouvoir rallier le Mont Saint Michel d'un bord en passant à proximité de Tombelaine. 

20160903 075749

Et si vous sortiez enfin votre bateau ?

porsbeachVous êtes en manque de navigation ? Vous guettez l'arrivée tant espérée des "beaux jours" ? Votre bateau piaffe d'impatience ? Vous vous demandez si vous rentrez encore dans votre combinaison car ça fait longtemps que vous ne l'avez pas enfilée ? Vous aimeriez découvrir de nouveaux plans d'eau ? 

Voici donc une proposition qui saura répondre à toutes ces questions : venez naviguer du samedi 9 au lundi 11 juillet pour découvrir la partie sud de la rade de Brest et profiter des fêtes maritimes organisées en amont du grand rassemblement de Brest 2016

Rade de BrestVous savez sûrement situer la rade de Brest... mais en avez-vous exploré tous les recoins ? Vous naviguez régulièrement en Bretagne, en Normandie ou ailleurs en France, mais vous n'êtes pas contre une excursion chez les voisins pour vérifier si l'eau y est aussi mouillée ? 

Les 470 et autres dériveurs se retrouveront à Logonna-Daoulas, à proximité de la grève du Yelen, pour 3 jours de navigation conviviale : pas de classement, pas de chrono, pas de bouée gonflable à laisser à bâbord ; juste le plaisir de profiter de nos bateaux, de s'entraider, de partager nos trucs et astuces et le pique-nique sur la plage, mixer les équipages sur l'eau et pour l'apéro, découvrir les recoins cachés de cette partie plus sauvage de la rade de Brest et admirer les vieux gréements qui participeront aux fêtes maritimes. 

Pour les infos pratiques

  • Dates : du samedi 9 au lundi 11 juillet (mais vous pouvez choisir quand vous voulez arriver et/ou rester plus longtemps)
  • Lieu : camp de base au camping du Roz, à Logonna-Daoulas (dites que vous faites partie du groupe de dériveurs pour qu'on ne soit pas éparpillé) : www.camping-du-roz.com
  • Animations : fête maritime organisée sur la grève du Yelen, à 200 m du camping, le dimanche 10 juillet à partir de 16h. Conférence sur le 470 et l'histoire de la voile sportive à 17h30 le dimanche. Animations pour les plus jeunes et les plus grands sur la grève. 
  • Encadrement : aucun, chacun est responsable de son équipage et son bateau
  • Frais de participation : aucun, chacun est autonome pour le logement et les repas
  • Navigations : pas de plans fixes prévus, les destinations seront choisies en fonction des équipages présents et des conditions météo du moment

Mont Saint Michel 2017 - Maman, les p'tits bateaux ont-ils des jambes ?

vincentbrisard 20170526 080530Maman, les p'tits bateaux qui vont sur l'eau ont-ils des jambes ? 
Mais oui, mon gros bêta, s'ils n'en avaient pas, ils ne marcheraient pas ! 
Maman, les p'tits bateaux qui vont sur l'eau ont-ils des ailes ? 
Mais oui, mon gros bêta, s'ils n'en avaient pas, ils ne planeraient pas ! 

Comment résumer en quelques mots tout la magie d'un grand week-end de navigations ? La tâche est rude et c'est l'une des raisons qui vous ont obligé à patienter presqu'un mois avant de lire ce compte-rendu. 

Les retours des participants vont m'aider à retranscrire ce que l'on a vécu. 

Si l'on veut résumer de manière laconique, on pourrait tout simplement dire que : la météo fut exceptionnelle avec du vent d'Est chaud qui nous permettait de sortir au trapèze, de planer sur une eau plate. Au gré des marées, ce pont de l'Ascension nous a permis d'enchaîner deux sorties par jour : une sortie matinale (parfois très matinale) et une sortie en soirée. 

Mont Saint Michel 2017 - Un p'tit tour et puis s'en vont !

vincentbrisard 20170526 073317Le compte-rendu précédent a volontairement fait l'impasse sur le clou du spectacle ! 

Après des travaux colossaux, le Mont Saint Michel a retrouvé un semblant de statut insulaire : le temps de quelques grandes marées hautes, l'accès n'est plus possible sans se mouiller les pieds. 

Il n'en faut pas plus pour susciter quelque bonne idée de balade : la baie est vaste et vierge de tout caillou menaçant pour nos dérives. Le jeu des courants peut être un bon partenaire si la météo est de la partie. 

Voilà donc une base de départ : et si nous faisions le tour du Mont Saint Michel avec nos dériveurs ? Un 470 ne cale pas très profond si on lève la dérive et le safran : les mouettes ont le temps d'avoir pied avant qu'on s'arrête ! 

Mont Saint-Michel 2017 en vidéo

MontSaintMichel 20170526Pour vous donner un avant-goût avant de vous narrer par le détail cette aventure, voici un aperçu en vidéo de :

  • notre camp de base au camping de Carolles
  • notre zone de mise à l'eau avec accès direct à la buvette
  • notre zone de navigation avec le mont toujours en vue et les falaises à côté


Images prises par Vincent ZIMMERMANN